Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
La fibre optique.
Après son développement dans les domaines de la médecine et des technologies avancées, la fibre optique entre maintenant dans notre environnement immédiat, dans notre vie quotidienne.
L’élargissement de ses domaines d’application résulte de ses très nombreuses qualités et de son coût modéré. Cette technique s’est très vite imposée dans les secteurs de l’éclairage et de la décoration.

Contrairement à l’éclairage traditionnel, la fibre n’est pas parcourue par le courant électrique. Ses terminaisons lumineuses ne dégagent aucune chaleur.

La sécurité électrique est optimale.
 
Les fibres optiques s’apparentent à des tubes qui conduisent la lumière d'une extrémité à l'autre. Les fibres utilisées pour l'éclairage sont en verre (inaltérable) ou en résine synthétique. Dans les deux cas, elles sont très performantes et fiables.
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
Une installation d’éclairage par fibre optique est généralement constituée de 3 éléments :
 
Le générateur de lumière est un boîtier ventilé concentrant et filtrant le faisceau lumineux d'une lampe spécifique.

Le faisceau (fibre mono-brin ou câble multi-fibres) transporte la lumière (sans ultraviolets, sans infrarouges, sans électricité).
Les fibres éclairantes sont gainées de noir. Elles conduisent la lumière d’un bout à l’autre de la fibre.
Les fibres lumineuses sont transparentes, elles émettent de la lumière sur toute leur longueur.
Les faisceaux sont constitués d’un embout collecteur qui se raccorde au générateur et de terminaisons permettant leur raccordement aux optiques de sortie éclairantes.

Les terminaisons miniatures. Ce sont des spots encastrables, adaptés au support et à l’effet de diffusion recherché.

Ces éléments sont simples à installer et ne nécessitent que peu d’entretien. La source lumineuse unique sera placée dans un endroit très accessible, rendant la maintenance aisée. Cela, en toute discrétion, et avec une sécurité maximale
.
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 
Les domaines d'application de la fibre optique sont très nombreux et diversifiés :
 
 
Maisons individuelles
La fibre propage la lumière d’une source unique vers d’innombrables points d’éclairage (à l’aide d’une seule lampe, 300 points, situés jusqu’à 30 mètres de distance du générateur, peuvent ainsi être éclairés). Ces points d’éclairage peuvent présenter différentes caractéristiques de dispersion, selon les terminaisons optiques choisies. Il en résulte un très fort potentiel économique particulièrement intéressant pour les résidences individuelles.
L’absence de déperdition calorifique réduit les coûts de climatisation.
 
Locaux commerciaux
La fibre optique permet de réaliser des éclairages décoratifs dynamiques, modulables en couleur (disques motorisés) et en intensité, à fort impact visuel.
Créer une ambiance spécifique ou créer une animation attractive en période publi-promotionnelle, intéresse fortement les boutiques, les galeries commerciales, les cafés, les hôtels et les restaurants.
 
 
 
Les salles d’exposition
La lumière issue de la fibre optique ne dégage ni chaleur ni rayonnement ultraviolet ou infrarouge (invisibles à l’œil, mais susceptibles de décolorer les objets éclairés).
Les musées, les galeries d’art, et les bibliothèques ont trouvé là le moyen d’éclairage le plus sûr et le mieux adapté pour mettre en valeur les produits sensibles à la lumière du jour comme les œuvres d’art, les tableaux, les tissus, les documents.
 
L’éclairage extérieur, l’éclairage des milieux humides.
La sécurité de l’éclairage par fibre optique est optimale. Il n’y a pas de courant électrique dans la fibre. Son fonctionnement, stable et durable, insensible aux conditions climatiques, la prédispose à l’éclairage des zones très humides tels que les fontaines, les jets d’eau, les bassins et les piscines. C’est le moyen le plus sûr d’acheminer la lumière dans des milieux hostiles à l’énergie électrique tels que les saunas et les salles de bain.
Son immunité aux intempéries la destine tout naturellement à l’éclairage des jardins, au balisage des allées et à la signalisation des voies d’accès.
Le secteur de la navigation s’y est très vite intéressé et les bateaux modernes en utilisent de façon importante.
 
 
 
Mobilier, vitrines.
La fibre optique ne chauffe pas. Elle permet donc d’éclairer les endroits exigus, difficiles d’accès, les endroits où on ne peut pas utiliser d’ampoules électriques. Son développement dans le secteur du mobilier est rapide. Les vitrines commerciales, les enseignes et les matériels de présentation et de signalétique publicitaire y ont fréquemment recours.
 
Applications architecturales.
La fibre optique permet d’éclairer les volumes et les objets avec une extrême précision, quelles que soient leur position et les conditions atmosphériques. Il existe en effet une grande variété de diamètres de faisceaux ainsi que de terminaisons éclairantes. Elles autorisent l’éclairage de détails architecturaux de monuments, des corniches, des façades et des toitures, tout en réduisant considérablement le coût de maintenance de tels dispositifs.
 
 
   
L’éclairage en environnement hautement sécurisé.
Présentant une sécurité électrique totale et une extrême flexibilité en termes de couleurs et de puissance, la fibre est très présente dans les secteurs de la décoration et de la scénographie théâtrale, mais également dans les salles de spectacle ou de conférences, ou les contraintes de sécurité sont très fortes. Elles y expriment pleinement leur vocation en permettant de créer toutes sortes d’ambiances lumineuses, toutes sortes d’effets spéciaux (nuit étoilée, variation de couleurs, …).